Panier

La chasse à l'arc au Tree Stand

Pour un chasseur à l'arc, il y a différentes possibilités de chasser et nous allons nous concentrer sur la chasse depuis un Tree-stand... Pourquoi un Tree-stand ?
De par sa conception, le Tree-stand est de petite taille, très facilement transportable, de faible poids et s'installe assez rapidement !La position dominante pour le tir est en position debout, mais nous pouvons très bien tirer assis si l'angle et la position le permettent ! 


La vue :


Les animaux prédatés ont un port de tête qui leur permet d'observer tout ce qui ce passe sur le sol et aux alentours, ils ne regardent pas en l'air car ils n'ont aucun prédateur venant d'en haut !Leurs yeux écartés d'herbivores examinent le sol autour d'eux, tandis que leurs oreilles analysent les bruits du coté où ils ne peuvent voir. Le fait d'être perché sur un Tree-stand permet au chasseur d'échapper au champ de vision normal de l'animal. Il est très important, une fois posté sur le Tree-stand, d'être le plus immobile possible. Le moindre mouvement brusque éveillerait la méfiance du gibier. Cette absence de mouvements le rend indécelable par l'animal. Posté sans bruit et sans mouvement, le chasseur se fait oublier de la vie animale et n'interfère en rien avec les autres chasseurs !


A faire :


Quand vous êtes sur votre Tree-stand vous devez voir ce qui se passe autour de vous de manière active et ne pas vous contenter de regarder le spectacle de façon passive. VOUS êtes là pour chasser  et VOUS devez découvrir le gibier avant toute chose. Il faut toujours chercher le gibier, un indice, un bruit, un craquement, un bout de patte, une truffe, des yeux, un mouvement, une forme, il faut constamment chercher et comprendre ce qui se passe autour de vous !Profitez de votre position élevée pour bien examiner les alentours, étudier la végétation, les passages, les voies d'accès, et tout ce qui pourra vous rendre le tableau de la nature plus facile à comprendre. Vous allez plus ou moins rapidement comprendre comment marche le poste où vous avez mis votre Tree-stand et peut-être finirez vous par comprendre que ce n'est pas un bon endroit pour un Tree-stand. Qu'à cela ne tienne, ce sera une leçon pour mieux faire la prochaine fois !Se servir du vent, à moins d'être très jeune et très inexpérimenté, le gibier ne vient pas le vent dans les fesses. En étudiant la direction du vent vous saurez déjà par où l'animal va arriver ce qui vous évitera de vous dévisser le cou pour regarder dans des directions impossibles.


Les odeurs :


L'odeur du chasseur passe au dessus des environs immédiats et parcourt une distance importante avant d'atteindre le sol, c'est pourquoi l'animal à donc moins de chances de percevoir votre odeur !


Le bruit :


Le chasseur à l'arc se doit de posséder des vêtements de chasse adaptés, confortables et silencieux. Un Tree-stand ne doit en aucun cas grincer !


Efficacité :


Le tir est fichant et permet à la flèche de ressortir par la partie basse de l'animal et donc de créer une piste sanglante plus importante.


Sécurité :


Vous allez vous retrouver tout seul perché sur cette petite plate-forme entre 3 et 5 mètres de haut, alors ne négligez pas la prudence et la sécurité. Il faut un Tree-stand solide, un accès bien dégagé et un harnais que l'on met autour de l'arbre en deux temps trois mouvements et qui vous permet d'être en parfaite sécurité selon vos mouvements, votre excitation lors de la venue d'un gibier ou d'un tir, ou tout simplement lors d'une petite sieste inattendue lors d'une longue attente...On ne joue pas avec sa vie et il faut surtout se méfier lors de la montée ou de la descente, c'est là que la plupart des accidents arrivent !


Placement du Tree-stand :


L'endroit où vous allez placer votre Tree-stand au sein de votre territoire de chasse est fondamental. Il faut que vous le placiez là où le gibier passe pour être à portée de flèche.Si le Tree-stand vous permet de tirer un animal de très près, le point fondamental est de placer le Tree-stand au bon endroit !Cette endroit est déterminé par votre propre expérience, elle-même basée sur plusieurs essais plus ou moins fructueux.Rappelez-vous que votre tree-stand est portable, mais tenez compte du fait que plus vous le déplacez, plus vous créez des perturbations sur votre territoire de chasse, ce problème peut être résolu en utilisant plusieurs Tree-stand et surtout si le vent est changeant sur votre territoire !Essayez de vous mettre dans la peau de votre gibier, essayez de penser comme lui. Suivez les marques au sol, vous allez fatalement trouver un passage obligé du gibier, un goulot d'étranglement vers lequel convergent plusieurs pistes.Les gués en bordure de rivières, là où le cours d'eau s'élargit, le courant est moindre comme la profondeur. La rive est entaillée par le passage des animaux.Les digues, les berges, les petits bosquets d'arbres au bord des cultures, les passages dans les haies sont autant de passages obligés.Voilà un bon endroit pour y installer un Tree-stand, vous avez la possibilité de l'installer soit avant le goulot soit après, il semble que la meilleur place soit après,l'animal étant moins tendu.Placez votre Tree-stand à quelques mètres en retrait de la piste, cela vous donne un angle de vison plus large,perturbe moins l'environnement visuel du gibier et vous permettera plus facilement de faire des tirs trois quarts arrière qui sont les plus meurtriers.


Approche du Tree-stand :


Quand vous approchez du Tree-stand, veillez à ce que vos mouvements soient lents et silencieux, pour ne pas alerter un animal qui peut être tout proche !Pendant votre accès au Tree-stand vous ne devez être ni vu, ni entendu, ni senti.Vous devez vous approcher de votre place d'affût comme si l'animal était couché au pied de l'arbre. Evitez d'emprunter les voies par où l'animal risque d'arriver. N'abandonnez pas de mégots à proximité immédiate de votre poste ni dans la nature en général.Pensez à faire pipi le plus loin possible de votre affût.En quittant le poste, faites bien attention à la descente dans l'obscurité, n'utilisez pas de lampe de trop forte puissance afin de ne pas vous faire repérer par l'animal et avec le moins de bruit possible. La nuit, le moindre bruit est amplifié.Moins vous le dérangerez et plus vous aurez de chance de le revoir !


La bonne conduite sur le Tree-stand :


Vous montez sur le Tree-stand, équipez-vous de votre harnais ou de votre ceinture de sécurité. Votre arc et vos flèches seront montés secondairements au moyen d'une corde munie d'un mousqueton.Ne montez jamais avec votre arc ou vos flèches à la main. Fixez votre sac sur le coté du tronc d'arbre et suffisamment haut pour qu'il ne gêne pas vos mouvements.Armez votre arc dans toutes les positions de tir possible pour voir si vous êtes à l'aise et si rien ne gêne vos mouvements. Les premières heures vous pouvez les passer à jumeler et observer tranquillement le temps que la nature effacent les perturbations que vous venez de créer et retrouve sa quiétude.Il faut un bon moment pour vous y faire oublier, il vous reste peu de temps de chasse devant vous et c'est justement cette dernière heure qui est le plus difficile à tenir et où vous risquez de tout gâcher par un bruit ou un mouvement intempestif.La plupart des chasseurs inexpérimentés qui utilisent un tree-stand fonctionnent à l'envers:  les premières heures ils sont attentifs à tout, à leurs mouvements, à leurs bruits, à tout ce qui se passe aux alentours, et puis pendant la dernière heure celle qui précède le coucher ou levé du soleil, ils sont saturés, ils s'ennuient, baillent, ne tiennent plus en place, se lèvent puis se rassoient, et finissent par heurter quelque chose avec leurs arc, et cela JUSTEMENT au moment où l'animal allait apparaître...La bonne conduite serait d'être plus cool pendant les premières heures en se faisant le plus discret possible pour être frais et dispo lors de la dernière heure d'affût où tout doit se passer et se conclure de manière heureuse. Bien sûr, il y a toujours des exceptions qui confirment la règle au niveau de la vigilance et de la venue du gibier !!! 
Sur le Tree-stand vos vêtements doivent être confortables, ajustés et silencieux. Ayez dans votre sac à dos des vêtements de pluie pour vous abriter et vous protéger du vent.Apprenez à être patient et à attendre que le gibier soit suffisamment près pour faire un tir précis et efficace. Attendez que l'animal soit bien placé de travers ou de trois quart arrière avant de lâcher votre flèche. Souvenez-vous de viser le pou qui est sur le poil qui est sur le coeur !!!Avant de chasser depuis un Tree-stand, il faut vous entraîner à des tirs depuis un lieu élevé, et des entraînements aux tirs depuis le Trre-stand s'imposent afin de bien connaître la trajectoire de votre flèche.Soyez très attentif aux signes d'approche de l'animal: réactions de tous les autres animaux, envols d'oiseaux, mouvements des écureuils, craquements de branche etc. L'animal est rarement vu dans son ensemble quand il approche car il est pudent, précautionneux et pas pressé du tout ! Apprenez à distinguer un museau, une oreille, une partie du pelage aperçu entre deux branches ou légèrement caché par des baliveaux.Il faut TOUJOURS identifier un animal avant de tirer. Ne tirez pas sur un animal en mouvement !


Odeurs sur le Tree-stand :


Eviter d'amener avec vous dans les bois et sur votre Tree-stand les odeurs qui vous identifient à coup sûr comme étant humain : parfum, odeurs de cuisson, éclaboussure d'urine, cigarette etc.


Le tir depuis le Tree-stand :


Décocher une flèche précise depuis un tree-stand ou plate-forme perchée dans un arbre requiert un entraînement spécifique et n'est pas une chose facile !C'est une chose d'atteindre régulièrement le point visé en étant au raz du sol, s'en est une autre que de faire la même chose depuis un Tree-stand, en équilibre sur une petite surface agitée par le vent et penchée en avant. De plus l'animal est vu de dessus ce qui est inhabituel, il faut parfaitement connaître l'anatomie et la disposition des parties vitales, car le thorax de l'animal paraît moins large et est plus placé en arrière. Cependant il ne faut pas oublier que la zone vitale et le cercle d'efficacité et d'atteinte reste le même quelque soit l'angle de tir !Il faut bien casser le buste et pivoter sur les hanches, viser un poil plus bas que la normale. Pendant le temps d'attente et juste après le tir, écoutez et enregistrez dans votre esprit la direction par laquelle s'enfuit l'animal tiré, grâce au bruit de l'animal dans la végétation, le bruit de la flèche sur le sol ou un tronc, de voir si il y a du sang sur les vannes de la flèche si elle se trouve plantée et visible et écoutez même le bruit de la chute de l'animal, ces indications vous seront précieuses lors de la recherche de votre animal !

 

Après le tir : 

Pendant le temps d'attente et juste après le tir, écoutez et enregistrez dans votre esprit la direction par laquelle s'enfuit l'animal tiré, grâce au bruit de l'animal dans la végétation, le bruit de la flèche sur le sol ou un tronc, de voir si il y a du sang sur les vannes de la flèche si elle se trouve plantée et visible et écoutez même le bruit de la chute de l'animal, ces indications vous seront précieuses lors de la recherche de votre animal !




www.ffca.net 

Le site de la Fédération Française des Chasseurs à l'Arc 

 http://www.fdcain.com

La Fédération Départementale des Chasseurs de l'AIn 

http://www.chassegeneve.ch/

Nos amis de la Féderation Cynégétique de Genève 

Le Groupe référence sur la  Chasse à l'Arc sur Facebook et en France

https://www.facebook.com/groups/passionchassealarc/

 

L'ADCAA est partenaire avec l'association des Jeunes chasseurs 01

http://jeuneschasseurs01.wix.com/ajc01

VISITEURS

Inscription Newsletter